Loading

Une journée à Athènes et l’île d’Aigina

Une journée à Athènes et l’île d’Aigina

Que faire sur une journée à Athènes ?

Athènes, capitale de la Grèce, mais aussi une des plus grandes villes avec ses six millions d’habitants.

Visiter Athènes en une journée, c’est mission impossible tant elle est grande et il faut avoir le temps pour se rendre d’un point à un autre.  Cependant, nous sommes ravis de l’avoir vue.

Si vous devez visiter Athènes, préférez placer votre voilier sur Aigina et prenez le ferry, c’est bien moins onéreux !

Visite de l’Acropole :

Nous ne pouvions manquer l’icône de la ville, l’Acropole.

Nous étions amarrés à la marina Zéa, et nous avons pris un taxi pour nous y rendre et pour ne pas perdre trop de temps. Il faut compter une petite heure du Pirée jusqu’à l’Acropole et parfois plus avec le trafic.

Arrivé sur place, il y a beaucoup de monde et d’écoles. Les gens viennent du monde entier. On entend parler toutes les langues. Pour les tickets, heureusement, ça avance vite. 20 euros par adulte et gratuit pour les -18 ans. Nous éviterons le racolage des guides à 100 euros (sans le prix des places) que l’on peut toutefois partager avec une autre famille, si l’on trouve mais pour 3 ça devenait onéreux !

IMG_8008

Nous parcourons le site et les temples en contemplant la grandeur de ces colonnes. C’est de toute beauté et l’on ressent le prestige, le pouvoir et la richesse de l’époque. Nous avions lu l’histoire et la mythologie juste avant et cela donne l’envie d’y croire. On y retrouve le temple d’Athéna Niké, le Parthénon, ses somptueuses colonnes et frises, l’Erechthéion avec  les caryatides, le temple de Poséidon et le sacré olivier d’Athéna.

IMG_8001IMG_7982IMG_7988-3

Il y a aussi une splendide vue sur tout Athènes. Cette ville regorge de trésors archéologiques qui valent la peine d’être vu.

IMG_7997

Des rues animées :

Après la visite, nous avons rejoint le fabuleux quartier animé de Plaka, au pied de l’Acropole.

Nous changeons totalement d’ambiance. On se perd dans ses charmantes ruelles, entre les boutiques et les jolies terrasses et restaurants. Tout cela nous ouvre aussi l’appétit. Nous nous choisirons une jolie petite terrasse pour nous restaurer.

Les différents quartiers :

Athènes est bien réparti par quartier. On peut tout trouver en se rendant dans le quartier adéquat. Chaque quartier est très actif. Athènes a peut-être une grande histoire à raconter, mais elle est aussi, de nos jours, très jeunes, dynamique, remplie de restaurants, de bars et de vie.

Le manque de temps ne nous donnera malheureusement pas l’occasion de visiter plus. Nous aurons juste un aperçu en les traversant en taxi.



Attention aux taxis, à ce sujet nous avons 2 anecdotes à vous raconter:

L’arnacoeur: Revenant de l’Acropole vers la Marina, environ 25 minutes de taxi car nous avons eu des embouteillages, Erwin regarde le compteur un peu avant d’arriver qui indiquait 17 euros …il tend un billet de 50 au chauffeur qui nous annonce « It’s 38 euros » … ! Le compteur avait miraculeusement changé ! Erwin s’explique directement argumentant qu’il a déjà fait 2 fois le trajet qui lui avait couté seulement 12 euros l’aller pour porter son pc à réparer. Nous avons du le menacer d’appeler la police, il nous a finalement rendu sur 18 euros 🙂

Celui qui a du coeur: En route vers l’aéroport avec sa grand-mère pour retourner en France, Simon oublie son sac à dos dans le taxi, il y avait dedans tout ce à quoi il tenait le plus dont son téléphone. Après 3 appels le chauffeur a fini par décroché et 30 minutes plus tard il était de retour à l’aéroport avec le sac à dos.

Egine (Aigina)

Arrivé dans la mer Egée, le 23 mars 2016, à la suite de notre passage du canal de Corinthe.

En premier lieu, nous avons rendez-vous avec le chantier Asprakis le lendemain, pour réparer notre filière avant ainsi que le support de l’ancre qui a percuté le quai à Panarea.

rehaussement de l'éolienne

Notre première ile sera donc Egine mais plus pour des raisons pratique évidement. Nous vivrons sur notre bateau hors de l’eau durant les 5 jours de travaux. Nous recommandons ce chantier. Nous en sommes vraiment satisfaits. Du travail rapide et efficace. Et nous y auront fait de chouettes rencontres, dont notre ami Suisse, Pierre-Alain Roth et nos amis Athéniens, Athéna et Ioannis.

Installation Barbecue Magma

Ceci-dit, nous en profiterons tout de même pour visiter le port animé par ses restaurants en bord de quai et nous promener dans les terres reculées.  Aligna est très renommée pour ses pistaches, elle bénéficierait  le climat idéal. Elle possède également quelques vestiges archéologiques. La vie y est agréable, on y ressent le coté paisible et insulaire de l’ile. Il y a trois rues principales parallèles. Celle du port pour les restaurants, une autre pour les boutiques et la troisième pour ses magasins-épiceries. Les Athéniens y viennent régulièrement se ressourcer durant leurs weekends. C’était une agréable escale et une belle introduction pour les Cyclades.

Port d'Aigina

Par la suite, nous y reviendront, un mois plus tard avec Fanny et Laurent, pour célébrer la fête pascale. On nous avait parlé de cette fête qui est la plus importante de l’année pour les Grecs orthodoxes. Nous avons eu la chance d’y assister. Ils sont tous sur leur trente et un, la plupart des restaurants ferme pour assister à la messe et les églises se battent pour être la plus belle, la plus lumineuse et en fête. Il y a des feux d’artifices et ça pète de pétards partout dans la rue. C’est un vrai concours. Les églises sont pleines, ils ont tous un cierge à la main. Nous assisterons quelques minutes à la belle cérémonie.

 

Tags

1 Comment

  • David

    Suggestion du jour : Une ou deux trottinettes à moteur sur le bateau pour éviter les taxis ? Et surtout pour les prochains équipiers héhé… ;o)

    8 mai 2016 at 9 h 44 min

LEAVE A COMMENT